Avertir le modérateur

09/04/2010

Sommes nous en nombre suffisant ?

 

Selon l'Irdes, on compte fin 2003 entre 16 000 et 17 000 sages-femmes en France (hors TOM). Un sentiment de pénurie prévaut dans la profession, malgré une croissance soutenue du nombre de sages-femmes de 3 % par an en moyenne depuis 1990.

Pourquoi un tel sentiment ?

L'Irdes a produit une intéressante étude en 2005.

Le nombre d’étudiants admis dans les écoles de sages-femmes est soumis à un quota, fondé en partie sur des projections qui prolongent des tendances d’évolution des effectifs (taux d’échec, durée d’activité, temps partiel) que l’on peut corriger de certains facteurs exogènes (RTT, augmentation des naissances).

Selon ces projections, le nombre de sages-femmes devrait approcher les 19 000 en 2020. Ces calculs ne tiennent pas compte de l’évolution de l’activité des sages-femmes, pourtant mise en évidence par les enquêtes périnatalité : augmentation des hospitalisations prénatales, des préparations à la naissance, des césariennes ou des péridurales. Une analyse des besoins de sages-femmes dans la région Bourgogne a été menée selon deux méthodes fondamentalement différentes. La première estimation basée sur le recensement des postes hospitaliers vacants montre un retour à l’équilibre en 2007, la deuxième estimation s’appuyant sur un référentiel de prise en charge professionnel et réglementaire montre que, compte tenu des effectifs actuels, 14 % des besoins ne seraient couverts dans cette région et que le retour à l’équilibre ne sera pas atteint avant 2010.

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu